Skip to contentSkip to navigation menu

Munich – 27 novembre, 2012

hybris permet aux éditeurs de contenus numériques d’établir des relations profitables et durables avec leurs clients

Les améliorations apportées à sa solution de commerce « hybris Commerce Suite » aident les éditeurs de livres, de magazines, de logiciels, de jeux et de services en ligne à accroître leurs ventes de produits numériques

hybris, fournisseur reconnu de solutions de commerce omni-canal, renforce aujourd’hui sa position sur ce marché en enrichissant sa plate-forme de commerce, déjà considérée comme la plus agile et la plus moderne de l’industrie. Les nouvelles fonctionnalités annoncées vont permettre aux éditeurs de livres, de magazines, de jeux et de logiciels ainsi qu’aux autres fournisseurs, de dynamiser leurs ventes de produits, contenus et services en ligne.

 

« Les produits numériques se distinguent des produits physiques parce qu’ils sont vivants », déclare Ariel Lüdi, PDG d’ hybris. « En utilisant Internet pour rester connectés après la vente initiale, en proposant des produits connexes ou les nouveaux volets et mises à jour des contenus adaptés à leur contexte, les éditeurs entretiennent en permanence des relations numériques de proximité et à forte valeur ajoutée avec leurs clients. hybris les aide à établir et faire fructifier ces relations. »

 

Les nombreuses nouvelles fonctions apportées à « hybris Commerce Suite », conçues spécialement pour faciliter la vente de produits non-physiques, permettent aux vendeurs en ligne de proposer une large gamme de modèles récurrents de pricing. Ils peuvent également construire facilement des offres groupées complexes, assorties de remises sophistiquées suivant des règles prédéfinies, et offrir à leurs clients la possibilité de créer leur propre assortiment de produits avec un accompagnement possible grâce à une fonction d’aide à la vente.

 

Pour tous les éditeurs de produits et de contenus numériques, ces nouveautés se traduisent par une amélioration des taux de conversion, une hausse du montant du panier moyen, une amélioration de la valeur à long terme des clients, un flux de chiffre d’affaire récurrent et une bien meilleure capacité de monétisation de leur longue liste de produits déjà commercialisés.

 

Les nouveautés de la solution « hybris Commerce Suite » permettent aux éditeurs de livres et de magazines de vendre des chapitres de livres, des articles de magazines ou de les grouper à la volée. Les éditeurs de logiciels et de jeux peuvent quant à eux vendre plus facilement des modules complémentaires, des mises à niveau, des renouvellements d’abonnement et des contenus téléchargeables.

 

Outre ces nouveautés, « hybris Commerce Suite » offre des outils éprouvés de personnalisation et de merchandising pour développer le cross-selling et l’up-selling, un outil de Master Data Management (MDM) très prisé permettant de gérer les données principales liées aux produits, aux services et au catalogue ainsi que des fonctionnalités d’orchestration des commandes, le tout depuis un même environnement intégré ultra-moderne. La plate-forme de commerce hybris est la seule du marché à offrir toutes ces fonctions.

 

hybris propose également une technologie très puissante (connue sous le nom d’API REST) qui permet de mettre le produit lui-même (livre, magazine, jeu ou application) en première ligne, car il devient l’interface d’achat, ce qui améliore considérablement les taux de conversion. Grâce à cette technologie, il est aussi beaucoup plus facile pour les éditeurs de gérer la complexité engendrée par les évolutions constantes des terminaux utilisés par les acheteurs.

 

« Alors que la transition du papier et du CD au téléchargement ou à la lecture en streaming s’accélère, les entreprises expérimentent de plus en plus des modèles de vente innovants. hybris les aide dans cette démarche en leur proposant une plate-forme de commerce extrêmement agile conçue pour faciliter l’extension, le développement et l’innovation », déclare Moritz Zimmerman, CTO d’hybris. « Avec les nouvelles fonctions annoncées aujourd’hui, les éditeurs qui vendent leurs produits aux particuliers, aux professionnels, aux universitaires ou aux entreprises vont accéder plus rapidement à l’innovation et bénéficier d’un bien meilleur coût total de possession. »