Skip to contentSkip to navigation menu

Paris, 9 décembre 2014

L’étude réalisée par ContactLab et hybris software révèle que l’industrie de la mode et de l’habillement reste le secteur clé de l’e-commerce en France avec 17,5 millions d’acheteurs en ligne

A l’occasion de la conférence “E-fashion 2014”, ContactLab présente, conjointement avec hybris software, une entreprise du groupe SAP, éditeur d’une plateforme de commerce à la plus forte croissance internationale, les principaux résultats du volet « E-commerce & Fashion », extrait de l’étude European Digital Behaviour Study. Réalisée chaque année par ContactLab, l’étude analyse les comportements des internautes en France et dans les principaux pays européens (Royaume-Uni, Italie et Espagne).
 
Les résultats confirment que l’achat en ligne d’articles de mode en France reste clé dans l’e-commerce, avec 17,5 millions de cyber-acheteurs. Plus de la moitié des internautes français ont acheté au moins un article de mode dépensant en moyenne sur une année 300 euros (+ 43 % par rapport à 2013). En ce qui concerne les autres secteurs comme les livres ou les produits de beauté, seul un acheteur sur trois effectue ses achats en ligne. 65 % de la population française âgée de 16 à 65 ans achète en ligne ou a effectué au moins un achat en ligne au cours de l’année dernière. L’enquête démontre que les internautes font confiance aux contenus des newsletters de leurs marques préférées : l’e-mail demeure donc l’un des moyens de contact privilégié à tel point que les usagers sont disposés à fournir davantage d’informations sur eux-mêmes en échange de messages en ligne pertinents.
 
Quand il s’agit d’acheter des articles de mode, le point de vente physique est encore prépondérant en France comme dans le reste de l’Europe. Parmi l’ensemble des personnes ayant acheté des vêtements au cours des quatre dernières semaines, la moitié d’entre eux ont également utilisé un canal en ligne, que ce soit un site d’e-commerce, un portail multi-marques ou un site de ventes privées.
 
“Cette nouvelle analyse tirée de l’“European Digital Behaviour Study” offre aux marques de mode des informations précises pour comprendre en profondeur les comportements d’achat et l’évolution des habitudes des consommateurs, explique Arianna Galante, DG de ContactLab France. Les données montrent encore une fois que le marketing direct digital est un facteur déterminant dans la décision d’achat : définir une stratégie intégrant retail et e-commerce tant en termes de vente qu’en termes de promotion et de communication, est une étape obligatoire pour les entreprises qui veulent que leur chiffre d’affaires augmente”.
 
« Les distributeurs dans l’industrie de la mode et de l’habillement font face à une véritable transformation des habitudes de consommation et doivent anticiper les nouvelles tendances pour rester compétitifs. La connaissance client et la possibilité de saisir des opportunités sur l’ensemble des canaux de manière cohérente deviennent clé. Développer une stratégie omni-canal en proposant une expérience d’achat homogène constitue une étape essentielle pour le développement des entreprises. Les entreprises qui n’ont pas saisi l’importance de mettre en place une stratégie omni-canal compromettent leur efficacité opérationnelle, impactant directement leur productivité, agilité et leur capacité à innover » explique Eric Chemouny, Vice-Président EMEA d’hybris.
 
Les résultats sur les comportements qui précèdent l’achat sont également significatifs. En général, les personnes achetant dans les magasins physiques finalisent leur décision au sein même du point de vente (60 % des personnes indiquent qu’il s’agit d’un élément clé) sans pourtant exclure des visites sur Internet, par exemple sur le site du fabricant ou sur les sites de comparateurs de prix. En revanche, les personnes qui achètent sur Internet se fient tout d’abord aux informations fournies sur le site du produit qu’ils souhaitent acheter (40 %) ainsi qu’aux emails envoyés par la marque.
 
La newsletter représente alors un outil utile pour les fashion brands : en France, 54 % des acheteurs en ligne reçoivent au moins une newsletter relative aux articles de mode. La communication est encore plus conséquente chez ceux qui sont habitués à acheter en ligne de produits mode et qui choisissent l’email comme moyen pour guider leurs achats (65 %).
 
Il s’agit alors d’un moyen de communication essentiel pour motiver l’acte d’achat : 3 cyber-acheteurs de mode sur 4 ont déclaré avoir réalisé un achat en ligne à partir d’un lien inséré dans une newsletter. Près de 6 sur 10 se fient aux contenus de la newsletter reçue. Par ailleurs 25% sont disposés à fournir aux marques plus d’informations les concernant pour recevoir des messages personnalisés adaptés à leurs besoins. Plus de la moitié des internautes inscrits aux newsletters (53 %) reconnaissent avoir été influencés par les emails reçus et s’être rendus dans le magasin pour acheter les produits ou les services présentés dans le message.
 
L’enquête révèle également une forte tendance des cyber-acheteurs de mode à acheter ces produits via les sites de ventes privées (36 %) ; le pourcentage en France est le plus élevé d’Europe. Les sites spécialisés par type de produit sont très appréciés et choisis comme second canal d’achat par les acheteurs en ligne français d’articles de mode ; viennent ensuite les sites des fabricants et les boutiques en ligne des détaillants qui possèdent aussi des points de vente physiques.
 
Pour consulter l’intégralité de l’étude, cliquez ici.